Val d’Europe FC, à l’école alimentaire

  Retour

VAL D’EUROPE FC, À L’ÉCOLE ALIMENTAIRE

Lancée il y a trois ans dans son école de football féminine, la sensibilisation à la nutrition est aujourd’hui partagée avec tous les autres jeunes licenciés du club francilien.

Il y a encore trois saisons, des joueuses du Val d’Europe FC (District de Seine-et-Marne) sautaient le petit déjeuner, ne s'hydrataient pas assez ou étaient en surpoids. Le club les a aidées à modifier leur comportement alimentaire, avant d’étendre l’expérience à ses autres jeunes licencié(e)s. Une recette distinguée aux Trophées Philippe-Séguin (catégorie « Santé et environnement » ) du Fondaction du Football et dont Jean-Baptiste Appert, responsable de l’école féminine, livre les secrets.

AU MENU

« Être mieux dans sa peau »

L’action a consisté à sensibiliser la quarantaine de jeunes filles de 6 à 13 ans de notre école de football féminine à la nutrition du sportif et à l’importance d’une alimentation adaptée à la pratique du football. En insistant en particulier sur le rapport entre alimentation et performance mais aussi le bien-être, avec l’idée de prendre soin de son corps comme d’un outil de travail. Il ne s’agissait pas de proposer un régime pour maigrir mais d’être mieux dans sa peau grâce à une alimentation plus saine.

LES INGRÉDIENTS

« Un support de référence »

Cela s’est d’abord matérialisé par une journée de sensibilisation puis des ateliers et des animations, dont un concours "Créer son menu idéal de pique-nique à emporter lors des tournois" et des exercices techniques adaptés à la thématique de la nutrition. Pour concrétiser l’ensemble, on a sorti un livret de seize pages contenant des conseils, des astuces, des recettes, des tests, l’interview d’une joueuse professionnelle [l’internationale canadienne Vanessa Gilles alors au FC Girondins de Bordeaux, championne olympique 2020] … Il a été remis aux filles et leur a servi d’appui ainsi qu’à leurs familles, les jours de match en particulier, afin d’adapter leurs repas à leur pratique sportive. Il reste aujourd’hui un support de référence pour la troisième saison du programme, on n’y a rien ajouté. » Des jeux et des quiz pour mieux comprendre l’importance d’une alimentation équilibrée (photo Val d’Europe FC).

AUX FOURNEAUX

« L'appui de compétences en interne »

Ce livret a été composé avec la participation de deux mamans, une ex-diététicienne et une pâtissière. Elles nous ont permis d’utiliser des compétences en interne et d’attirer plus naturellement l’adhésion des parents au projet. La leçon, c’est de ne pas hésiter à utiliser les connaissances proches de soi, à solliciter les gens pour leur savoir-faire. Il est important de s’entourer, ne pas hésiter à déléguer et, surtout, ne pas remettre au lendemain. On peut se dire : "On fera la saison prochaine", mais il n’y a rien de mieux que le "maintenant". On a ainsi deux ans de recul sur cette action et on peut donc en envisager de nouvelles sur d’autres thèmes à court terme. » Le livre FFF où est décrite l’action du Val d’Europe FC (à gauche) et le guide édité par le club (à droite, montage photo FFF).

LES DÉGUSTATIONS

« Une action intégrée au projet éducatif du club »

Être primé a entraîné une visibilité et un regain de motivation car un trophée est toujours valorisant. On a aussi participé à une étude sur plusieurs mois de Santé publique France et eu droit à une mention dans Esprit Foot, le livre de la FFF sur le Programme éducatif fédéral. Enfin, on a intégré cette action au projet éducatif du club pour qu’elle se pérennise. On a réalisé en novembre 2021 un mois de sensibilisation à la nutrition pour nos U12 à U16 garçons et U7 à U18 féminines, tandis qu’une étudiante de l’École de diététique et de nutrition humaine (EDNH) de Paris est venue animer des ateliers. Dernières conséquences: un "assainissement" des collations fournies par le club et les parents, mais aussi un phénomène de prescription des enfants sur leur entourage pour composer des repas adaptés à leur pratique. Si c’est ainsi entré dans les automatismes et les mœurs des familles, la mission est accomplie.

0

Commentaires

Image CAPTCHA